ProJeuneS 1.0 | © ProJeuneS asbl 2017 | Mise à jour : 08.09.2017 ||  Reader - Flash player - Firefox   |  



Presse

Communiqués de presse


Qui sème l’Austérité récolte le nazisme

Article créé le 28-02-2013

En décembre 2012, une délégation de ProJeuneS s’est rendue à Athènes pour une mission de solidarité avec le peuple grec en lutte contre les politiques d’austérité. Nous y avons rencontré un plusieurs militants progressistes, et parmi eux Moisis Litsis. Moisis Litsis a été un des principaux animateurs des huit mois de lutte exemplaire des travailleurs du journal Eleftherotypia et est actuellement membre du bureau du syndicat des journalistes de la presse quotidienne (ESIEA). Il est également membre fondateur d’AIS (le Comité grec contre la dette) et un des principaux initiateurs du Manifeste antifasciste européen. Comme toutes les rencontres que nous avons eu l’occasion de faire en Grèce, notre rencontre avec Moisis fut très marquante. Lors de notre entrevue, il avait pris le temps de nous dresser un interpellant panorama des enjeux actuels de la Grèce et de l’Europe, de la situation particulière des médias et du danger que constituent la montée et la normalisation du parti nazi Aube Dorée.



Aujourd’hui, Moisis Litsis est explicitement la cible de l’extrême droite. Car il est militant de gauche. Car il est syndicaliste. Car il est Juif. « Le magazine néofasciste Stohos a édité ‘une note biographique’ de Moisis mentionnant toutes ses activités politiques et syndicales pendant les deux dernières décennies. Sous le titre ‘L’ESIEA (l’union des journalistes) a un Juif comme trésorier’, on poursuit la diffamation clairement raciste avec la déclaration suivante : ‘Il parle parfaitement hébreu, il adore l’Israël bien qu’il se déclare (mais qui peut le croire ?) antisionniste… ! Aux assemblées générales de l’ESIEA, au lieu de parler des problèmes des journalistes grecs, Moisis Litsis aime parler de l’Holocauste juif et de la nécessité de condamner Aube Dorée.’ » (1)



De tels propos, de telles pratiques, ne peuvent engendrer que terreur chez tou.te.s les démocrates. Mais il s’agit là d’une étape de plus dans l’escalade en cours en Grèce. Le peuple grec, humilié et plongé dans la misère par les politiques d’austérité imposées par la Troïka (UE, FMI, BCE) et exécutée docilement par le gouvernement, se tourne toujours plus vers les sirènes de l’extrême droite. Le parti nazi Aube Dorée, qui vivotait depuis des dizaines d’années à l’état de groupuscule, est maintenant largement représenté au Parlement et constituerait selon les sondages, la troisième force politique du pays. Plus grave, ces nostalgiques du Troisième Reich sont largement tolérés par une grande part de la société grecque : présence organisée au sein des forces de police, opération de « nettoyage » dans les quartiers immigrés, manifestation de plusieurs milliers de personnes dans les rues d’Athènes, intimidations et agressions physiques de celles et ceux qui remettent en question leur idéologie et leurs modes d’action…



ProJeuneS, fédération des organisations de jeunesse socialistes et progressistes, considère qu’il est urgent de réagir avant qu’il ne soit trop tard. Trêve de condamnations convenues, d’indignations sur jouées ou de compassion distante à l’adresse du peuple grec. Les gouvernements qui soutiennent la politique d’austérité partout en Europe ont une responsabilité dans la création d’un terreau propice au développement de l’extrême droite et sont, par conséquent, complices de la montée du nazisme en Grèce, là où cette politique s’exprime de la manière la plus agressive. Il importe de mettre fin dans les plus brefs délais à cette politique sous peine de revivre les heures les plus sombres de notre histoire. Et personne ne pourra dire « on ne savait pas ». Il n’est pas encore tard mais il est plus que temps d’agir fermement pour éviter le pire.



Guéric Bosmans - Président

Carlos Crespo - Secrétaire général




(1) Communiqué du CADTM international, « Le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde », 25.02.2012, cadtm.org/Le-ventre-est-encore-fecond-d-ou-a