ProJeuneS 1.0 | © ProJeuneS asbl 2022 | Mise à jour : 2022 | Mise à jour : 27.10.2022 ||  Reader - Flash player - Firefox   |  



Bloc-notes

Le Bloc-notes c'est l'actualité de nos OJ et de nos partenaires associatifs, en temps réel.


« Exposition Photo - Espaces du Confinement »

Article créé le 02-03-2022

Chères amies, chers amis,



Nous avons le plaisir de vous inviter à l'exposition photo « Espaces du Confinement ». Ce sera l'occasion de nous rencontrer depuis des longs mois de distanciation physique.



LaVallée - Centre de création - accueillera du vendredi 25 mars au dimanche 27 mars 2022 (de 11h à 17h), cette exposition organisée par ProJeuneS.



Le vernissage de l'exposition aura lieu le jeudi 24 mars 2022 à 18h30.



Adresse : « LaVallée » : rue Adolphe Lavallée 39, 1080 Bruxelles.





« Exposition Espaces du Confinement »



L’année 2020 aura été marquée entièrement par la pandémie mondiale de Covid-19, non seulement en termes sanitaires, mais également s’agissant des mesures de confinement qui auront été décidées à l’échelle mondiale — à quelques exceptions près.



Ces mesures exceptionnelles et historiques ont marqué les esprits, tant par le niveau de contraintes physiques et psychologiques qu’elles ont entraînées, que par la vision inédite des grandes villes du monde mises à l’arrêt, avec leurs rues désertées par les populations locales, aussi bien que par les touristes internationaux.



Bruxelles, capitale de la Belgique et aussi de l’Union européenne, n’a pas échappé à cette suspension quasi totale de ses activités et de ses interactions sociales, de mars à juin, offrant a priori un visage neuf, une atmosphère plus pure et plus calme, dans ses rues et sur ses boulevards ordinairement surchargés.



Cependant, derrière cette apparence de sérénité souhaitable, les inégalités sociales de toute sorte n’ont pas cessé d’être à l’œuvre et ont même eu tendance à s’aggraver, en exacerbant certaines tensions déjà bien présentes depuis longtemps. Non seulement s’agissant des conditions parfois pénibles dans lesquelles chacun a dû vivre ces longs mois de confinement chez soi, mais également s’agissant des possibilités de circulation parfois très différentes selon les quartiers ou les personnes concernées (femmes, jeunes, etc.), alors même que l’espace public, au demeurant plus ouvert, était investi et quadrillé de façon plus prégnante que jamais par des mesures sécuritaires et de contrôle policier renforcées.



Cette exposition, faisant suite au livre éponyme dont les images sont issues, se veut à la fois un document visuel, un enregistrement artistique subjectif de ces quelques mois suspendus, et une réflexion associative plus profonde et large sur l’impact à court, moyen et long terme de ce confinement, sur la cohésion sociale dans son ensemble et sur les espaces qui ont été laissés, dégagés ou restreints, tant géographiquement que politiquement et individuellement, à cette occasion, notamment au niveau des jeunes.



Cette exposition se veut également une opportunité - post-confinement - pour se rencontrer physiquement, après autant des mois de limitation de l'offre culturelle, ainsi que l'occasion, de réfléchir sur l'importance des espaces collectifs et de rencontres citoyennes, sur l'art et la culture en tant qu' axe essentiel dans la construction d'une émancipation sociale.